Parc amazonien de Guyane




Abattis Cottica, un haut lieu historique pour les Aluku

Par : Michel Huet © PAG | Durée : 6min 13sec | Postée : Il y a 6 ans | Chaîne : Tourisme
Exporter | 792 vues | Notez

Découverte du site classé des Abattis-Cottica sur le Maroni, haut-lieu de la culture Aluku.

Par arrêté du 15 décembre 2011 publié au Journal Officiel du 21 décembre 2011
a été classé parmi les sites du département de la Guyane l’ensemble formé par
les Abattis et la Montagne Cottica, sur le territoire de la commune de Papaïchton.

Superficie : 16 000 hectares.

Critères de classement : historique, scientifique, légendaire et pittoresque.

Situé dans la région de Papaïchton, ce site classé des Abattis Cottica est un haut
lieu de la culture bushininguée. C
e peuple a recréé, à partir de ses origines africaines,
une société humaine sophistiquée en relation avec l’univers forestier qui l'accueille
désormais.



" Du point de vue historique, les Abattis Cottica restent le symbole de l’implantation
durable des Aluku ou Boni, du nom des chefs fondateurs du groupe installé sur cette
portion du fleuve Maroni. Ces esclaves, dits Noirs marrons, se sont échappés au
XVIIIème siècle des plantations du Suriname et ont livré une lutte d’émancipation
contre les colons hollandais dont ils sont sortis victorieux. Réfugiés sur la rive française
du Maroni, ils ont créé une société spécifique issue des métissages entre les diverses
cultures et populations africaines déportées.
Les circonstances tragiques de la mort de leur chef, Boni, colportées par la tradition orale,
sont à l’origine de la légende selon laquelle, même dans la mort, celui-ci refusa de se rendre. "

Extrait du site du Ministère du développement durable