Parc amazonien de Guyane




La conservation des aliments

Par : Michel Huet © PAG | Durée : 1min 59sec | Postée : Il y a 6 ans | Chaîne : Cultures et traditions
1248 vues | Notez

Les populations des territoires qui composent le Parc amazonien Guyane
vivent essentiellement de chasse, de pêche et de cueillette.
Pour conserver les gibiers et poissons attrapés, elles ont gardé une pratique
ancestrale : le boucanage.


Le boucanage est une méthode de conservation de la viande et du poisson
qui consiste à les fumer pendant plusieurs heures.

Cette pratique millénaire est encore très répandue de nos jours, surtout en
Amérique du Sud, aux Antilles et dans l’Océan Indien. Elle est très efficace
car elle protège la nourriture pendant plusieurs jours. Il est même possible
de prolonger le temps de conservation en boucanant une seconde fois la
viande ou le poisson.

Lorsque les hommes, pères de famille, partent à la chasse, ils séjournent
en forêt pour une longue période. Aussi, afin de conserver pendant
longtemps le fruit de la chasse compte tenu de l’humidité et de la chaleur
qui régnent en forêt, ces derniers ont recours au boucanage...


Nouveau commentaire :