Parc amazonien de Guyane




Recensement de la faune "chassée"

Par : Michel Huet © PAG | Durée : 5min 15sec | Postée : Il y a 8 ans | Chaîne : Environnement
641 vues | Notez


Encore aujourd’hui, la pratique de la chasse est une nécessité pour une grande
partie des habitants des territoires du Parc amazonien de Guyane. Mais, face à
l’évolution des sociétés, aux modifications des pratiques, devant l’explosion
démographique et la chasse pratiquée par les orpailleurs illégaux, il est
nécessaire d’étudier les pratiques de chasse des diverses communautés
d’habitants et en parallèle, évaluer l’état des populations des gibiers potentiels.


Le programme "Faune chassée"a été mis en place pour mieux connaitre les pratiques
de chasse des habitants des territoires du Parc national et évaluer leur impact sur les
populations de gibier à proximité des bassins de vie, l’objectif étant de réfléchir avec
les autorités coutumières et les communautés d’habitants aux mesures de gestion
pour pérenniser la chasse de subsistance tout en préservant leurs ressources.

Cette étude, pilotée par le service Patrimoines naturels et culturels, du Parc amazonien
de Guyane
concerne l’ensemble des bassins de vie du territoire. Elle fait l’objet d’un
partenariat avec l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS)  et
l’Observatoire Homme-milieux "Un fleuve en partage" du CNRS .
Le programme doit produire des données indispensables pour alimenter la réflexion
engagée par l’Etablissement, qui s’implique dès à présent aux côtés des populations
pour co-construire des modes de gestion adaptés aux réalités du territoire.

La mise en place de ces enquêtes a fait l’objet d’une longue gestation en concertation 
étroite avec les communautés locales en 2009. Le programme s’appuie sur la participation
d’enquêteurs recrutés parmi les communautés d’habitants.